Sanguinaria Elixura

Effacez vos rivalités, Serpents et Dragons...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Astarté de Frémont

Aller en bas 
AuteurMessage
Astarté De Frémont
|Admin|Chef des Serpents|
avatar

Nombre de messages : 93
Clan : Serpent
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Astarté de Frémont   Jeu 28 Juil à 1:39

Nom : De Frémont
Prénom : Astarté
Surnom : La Charmeuse de Serpents

Âge : 227 ans.
Date de naissance : 27 juin 1623.
Lieu de Naissance : Château de Frémont, France.
Nationalité : Française.

Race : Vampire.
Clan : Serpents.
Rang : Chef de Clan.

Famille : Plus aucune, Astarté vit désormais en compagnie d'Anton Helmont.
Histoire : La nuit était pleine, sa clarté illuminait la chambre du château de Frémont, dans le centre de la France. Une jeune femme agonisait tandis que des nombreuses personnes se précipitaient autour d’elle. Du sang commença à faire rougir les draps de la future mère, l’accouchement était imminent. Le médecin se précipita vers la jeune femme et commença son travail : faire sortir le bébé sans que la mère ne meure. Après de nombreux hurlements, un petit cri se fit entendre. Le bébé était arrivé, en parfaite santé et la vie de la jeune mère n’était pas en danger. C’était une fille, que ses parents nommèrent Astarté.

Astarté naquit dans la richesse et l’amour. Fille d’un comte, elle ne connut jamais la misère et la pauvreté. René et Sophie de Frémont élevèrent leur second enfant dans les meilleures conditions possibles. Astarté avait un frère répondant au nom de Simon. Dès son plus jeune âge, Astarté se révéla être une petite fille sage et sérieuse. Ses parents lui donnèrent un précepteur quand elle eut 6 ans, afin qu’elle apprenne à lire, écrire, compter et à jouer de la musique, comme toutes les jeunes filles du XVIIème siècle. Ainsi, jusqu’à ses 16 ans, Astarté connut une vie luxueuse, participa à de nombreuses fêtes mondaines à Paris et surtout, étudia beaucoup.

Pourtant, sa vie bascula quand elle fut en âge de se marier, à 16 ans. Son père avait décidé de l’unir à un duc très influent à la Cour, Richard de Champagne, un homme d’une quarantaine d’année. Bien sûr, cela n’enchantait guère la jeune fille, mais, en tant que fille aimante et soumise, on ne lui donna pas le choix. Les noces furent célébrées en grande pompe et la fête se déroula pendant deux jours. Jusqu’à ce qu’Astarté passe sa première nuit de mariée avec celui qui resterait à ses côtés jusqu’à la fin de sa vie. Ainsi, à 16 ans, Astarté était mariée et sa virginité détruite.

Richard de Champagne se révéla vite être un homme hautain, méchant et sans intérêt. Astarté le détesta dès sa première nuit de noce. La jeune fille tenta de faire part de son mécontentement à ses parents, mais ceux-ci lui répondirent qu’elle était désormais mariée et entre de bonnes mains, son avenir ne les concernait plus. Astarté se retrouva alors totalement seule, sans famille. Il ne lui restait que les cours qu’un précepteur lui donnait chaque jour. Astarté essaya de faire des efforts vis-à-vis de son mari, mais rien n’y faisait, il ne cessait de l’ignorer mais de profiter d’elle quand son appétit sexuel se réveillait. Cette situation était insupportable, Astarté ne pouvait continuer à vivre de la sorte… Mais elle ne pouvait rien faire.

Deux ans après son mariage, un évènement changea le cours de la vie monotone et haïssable que menait Astarté. Richard avait engagé un nouveau précepteur, pour lui enseigner l’histoire et les langues anciennes. Son nouveau professeur se nommait Anton Helmont. C’était un jeune homme très mystérieux et d’une beauté exceptionnelle. Astarté en tomba amoureuse, c’était la première fois qu’elle ressentait pareille chose pour un homme. Anton était quelqu’un de gentil, compréhensif et à la l’écoute de la jeune fille, qui ne cessait de l’apprécier de jour en jour. Comme son mari était sans cesse à Paris, avec le roi, Astarté n’avait aucun souci à se faire et les domestiques n’étaient au courant de rien. De plus, ils aimaient tellement leur jeune maîtresse qu’ils n’auraient rien révéler au duc.

Seulement quelques mois passèrent avant qu’Astarté ne déclare son amour à Anton. Ce dernier ne fut pas surpris, il prit cette déclaration comme s’il s’y était attendu. D’ailleurs, il avait attendu ce moment depuis un certain temps déjà. La nuit de cet aveu, Astarté tomba vite dans les bras et le lit d’Anton. Ils se donnèrent l’un à l’autre toute la nuit, qui dura une éternité. Pour la première fois de sa vie, Astarté était heureuse, elle était amoureuse et venait de passer la nuit avec le plus bel homme qu’elle n’ait jamais connu. Leur relation dura longtemps, sans que Richard et personne ne s’en doute.

Après deux ans de relation cachée, Anton franchit un pas qu’Astarté n’aurait jamais cru pensable. En effet, le jeune homme lui demanda si elle souhaitait passer le reste de sa vie à ses côtés et vivre éternellement leur passion amoureuse. Cette proposition plaisait beaucoup à Astarté, qui ne se doutait aucunement des sous-entendus qu’elle contenait. Pourtant, elle ne pouvait se séparer ainsi de son mari, elle n’en avait pas le droit. Mais cela importait peu pour Anton. Une nuit, la jeune homme proposa à Astarté de s’enfuir, loin, en Angleterre, un bateau les y attendait. Surprise, Astarté n’eut le temps de faire ses bagages et s’enfuit avec son amant.

Arrivés en Angleterre, Astarté du une nouvelle fois subir un des plus grands changements de sa vie. Car Anton ne révéla pas être un homme comme les autres. Il était plus que ça. Comment Astarté n’avait-elle pas pu s’en rendre compte plus tôt ? Il était si pâle, ses cours n’avaient eut lieu qu’en début de soirée. Ils ne se voyaient jamais dans la journée… Anton lui proposa l’immortalité. Sans vraiment comprendre ce que cela signifiait, lors d’une nuit d’amour, Astarté lui déclara vouloir vivre avec lui jusqu’à la fin des temps. Il n’en fallut pas plus pour Anton. Lors de cette fameuse nuit charnelle, Anton montra son vrai visage. Il enfonça ses crocs dans le cou chaud de la jeune femme et but son sang…

La vie d’Astarté était devenue mort. Sa peau devint laiteuse, son sang se refroidit mais sa beauté perdura. Tout comme son amour… Pendant des dizaines d’années, Astarté et Anton vivront heureux et leur amour devint plus fort, plus bestial… Avec cette transformation, Astarté avait aussi changé mentalement. Elle devint froide, perfide, sadique… Son goût pour le sang était aussi important que celui du désir charnel. Astarté était devenue une Vampire digne de ce nom. Belle, désirable et dangereuse, elle devint vite quelqu’un d’important au sein de la communauté vampirique. Poussée par Anton, elle rejoint le rang des Serpents et leur idéologie, bien qu’elle ne se privait pas de continuer à profiter des plaisirs qu’offraient la chair humaine.

Devenue ambitieuse et plus sadique que jamais, Astarté rejoignit Paris en compagnie d’Anton. Les catacombes ne lui plaisaient pas beaucoup mais Astarté se contenta de l’endroit. Là-bas, elle fit la rencontre de Sébastian, qui devint une sorte de mentor. Mais cela ne dura pas longtemps, ses idées saugrenues causèrent sa perte. La révolte menaçait. Prête à monter en grade, Astarté assassina le chef des Serpents, qui, de toute manière, aurait bien fini par être tué par un des Serpents. Rapidement, elle devint le nouveau chef du clan et proposa de s’installer dans un meilleur endroit. Une nouvelle ère était venue et Astarté comptait bien en prendre les rênes.

Profil psychologique : Astarté est une femme d'une grande complexité. Comme l'exige l'idéologie des Serpents, elle tente de préserver la vie humaine. Pourtant, elle ne se prive pas de jouer régulièrement avec la vie d'hommes et de femmes. Astarté est ambitieuse, malsaine, dangeureuse et séductrice. Bien que très attachée à Anton, elle aime prendre du plaisir avec d'autres hommes, Vampires ou non. Son appétit sanglant et sexuel n'est jamais satisfait, elle a besoin du contact de la chair pour se sentir bien. Intelligente et perverse, fière et sadique, elle est une grande image au sein des Vampires.

Description physique : Astarté a gardé la beauté de ses vingt ans. Sa peau est d'un blanc laiteux et ses lèvres rouges comme le sang. Ses yeux sont clairs bien que voilés par la mort qui coure dans ses veines. Sa chevelure de jais tombe en une cascade de boucles dans son dos. Désirable et désirée, Astarté aime charmer. Son corps est parfait, sa poitrine bien dessinée, qu'elle n'hésite pas à mettre en valeur par des corsets faits sur mesure ou des robes aux décolletés plongeants. Ses jambes fines sont longues et légèrement musclée. Astarté est souvent habillée de vêtements sombres, aux tissus rares et à la coupe originale.

Passions : L'humanité et ses secrets, la philosophie, les langues, les progrès faits par les Dragons et les Serpents.
Signes particuliers : Souvent accompagnée d'un serpent, symbole de son clan.

_________________
Bois ce que t’offrent mes cuisses,
Une pluie de mensonges, un spectacle maudit,
Une poitrine qui n’a jamais nourrit.
Une Aphrodite pour des âmes mortelles
Jouant à cache-cache dans des rôles lubriques.


- Nightwish -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silver-tears.ca.cx/
 
Astarté de Frémont
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite sortie au Mont Saint Michel.
» Le Mont Cigale
» Weekend au Parc du Mont-Orford
» Découverte d'une tourbière au mont Lozère
» l'Aéroport international de Mont-Tremblant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanguinaria Elixura :: [Gestion des Personnages] :: Présentation des Personnages-
Sauter vers: