Sanguinaria Elixura

Effacez vos rivalités, Serpents et Dragons...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sigfrid Ibsen

Aller en bas 
AuteurMessage
Sigfrid Ibsen
Ancien chef des Dragons ; Compagnon de Maaya
avatar

Nombre de messages : 4
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/07/2005

MessageSujet: Sigfrid Ibsen   Dim 31 Juil à 0:18

Nom : Ibsen
Prénom : Sigfrid
Surnom : L’Inquisiteur

Âge : 283 ans
Date de naissance : 06 Octobre 1567
Lieu de Naissance : Bergen
Nationalité : Norvégienne

Race : vampire
Clan : Dragons
Rang : Ancien chef de clan ; compagnon de la Lune Noire

Famille : disparue ou torturée
Histoire : Six Octobre 1571. Les cris de douleurs de la mère furent recouverts par ceux de son fils, avant que vienne s’ajouter à cette cacophonie le hurlement du nouveau-né, puis le silence… Les femmes du voisinage emmenèrent le bébé avec elles, tandis que l’enfant restait, pleurant, auprès de sa mère morte en couche et du prêtre la bénissant.

Sigfrid fut élevé par ce même prêtre, pendant que son père éduquait sa fille. Les deux enfants eurent ainsi une enfance saine et heureuse, sans différents. Pourtant, intérieurement, le jeune garçon accusait sa sœur de la mort de sa mère… Emmené à Oslo par son prêtre devenu son tuteur légal, Sigfrid accepta avec soulagement cet éloignement de Bergen.

A ses vingt ans, Sigfrid put enfin devenir prêtre. Et il exerça cette profession qu’il aimait tant pendant cinq ans. Car cette nuit de 1622 fut pour lui un grand changement. Un homme fort élégant était entré dans la chapelle et s’était mit à prier, malgré l’heure tardive de la nuit. Sigfrid vint le voir, entendant ces plaintes, désireux d’aider ce nouveau fidèle de Dieu. Mais l’homme lui sauta immédiatement dessus, plongeant ses crocs dans la carotide du jeune prêtre. Alors que ce dernier agonisait au sol, le vampire le prit par le poignet et le traîna aux frontières de la ville, devant une église en bois debout qu’il présenta sous le nom d’Adalrik. Il menaça Sigfrid de l’enterrer encore agonisant s’il n’était pas capable, lorsque son temps serait venue, de rénover la demeure de Dieu. Paniqué, Sigfrid accepta, et seulement alors le vampire se trancha les veines et plaqua son poignets à la bouche du prêtre qui s’empressa de boire sans rien y comprendre.

Le vampire se nommait Magnus Ibsen, chef du clan des Dragons. Après trois ans passé à enseigner à Sigfrid les bases du savoir vampiriques, Magnus ne demanda même pas à son disciple si le clan des Dragons lui convenait : la réponse était évidente. Sigfrid, en devenant vampire, avait totalement délaissé ses croyances en Dieu, du moins en apparence, et développé un sadisme et une perversité propre au clan…

Ce fut en 1624 que Sigfrid retourna à Bergen. Son père était mort, enterré à côté de sa femme, et sa sœur avait une fille de vingt ans. Désireux d’accomplir la vengeance qu’il avait toujours médité dans ses plus sombres minutes d’existence, le jeune vampire se présenta à sa sœur qui fut déjà bien assez horrifier de le voir inchangé après tant de temps. Sigfrid l’emmena devant la tombe de leur mère et là commença une torture interminable pour la femme. Puis, la laissant agonisante dans le cimetière, il alla chercher sa nièce qu’il viola, avec grand plaisir, devant les yeux horrifié de sa sœur. Une nouvelle fois il les laissa seule, pleurant sur leur sort pendant qu’il allait brûler sa maison d’enfance, après avoir ramassé le plus d’or possible. Revenant au cimetière avec sa torche, il prit un malin plaisir à voir le reste de sa famille brûler vif. Lorsqu’il rentra à Adalrik, il apprit qu’Oslo avait été détruite par un incendie. Accourant auprès de Magnus, il le supplia de faire rénover l’église sur le champ. Sachant à quel point les Dragons serait contre, le chef de clan n’osa pas faire la réforme lui-même et céda donc sa place en avance à Sigfrid, qui essuya lui-même la colère de son clan. Il prit la parole devant les Dragons un soir, exprimant son dégoût de laisser une si belle église tomber en ruine. Il expliqua que c’était le moment propice pour le faire, étant donné qu’Oslo était en pleine reconstruction, et il crachait sur l’hypocrisie des siens. L’idéologie même des Dragons partait sur le refus de discrétion des vampires face aux humains, il n’y avait donc pas de raisons qu’ils refusent de rénover Adalrik, sous prétexte que cela attirerait le regard des mortels ! Son discours conquit le clan, qui le laissa faire, mais qui en plus lui voua un respect immuable.

Sigfrid continua ainsi à régner, tranquillement. Puis il se mit à voyager régulièrement jusqu’à Paris, pour voir avec les Serpents l’avancé de leurs recherche sur l’élixir que convoitait leur race. Et c’est à cette période que le vampire rencontra une jeune artiste peintre dont le talent le stupéfia…


{la suite de l’histoire dans celle de Maaya}

Profil psychologique : Sigfrid est un hypocrite de premier, en plus d’être égoïste et sadique. Sa perversité s’est révélée un peu après son engendrement, mais elle n’est pas choquante du point de vue des Dragons, ni même des Serpents. Mentant comme il respire, il règne d’une manière étrange, comme s’il se fichait éperdument de ce qui pouvait se passer.
Pourtant, ceux qui le connaissent bien savent que ce n’est que superficiel. Ils qualifient eux même Sigfrid comme une personne bien mystérieuse, timide et sensible. Ses prises de paroles sont sages et son rire doux n’est plus là par moquerie. C’est une toute autre personne…
Description physique : Sigfrid mesure aux environ d’un mètre quatre vingt, pour soixante-dix kilos. Long cheveux de jais encadrant un fin visage de marbre, Sigfrid n’a rien d’exceptionnel parmi sa lignée, si ce n’est ses mains et ses yeux. Ses pupilles sont celle d’un chat, révélé par l’engendrement de Magnus, et son iris d’un bleu glacial presque blanc. Ses mains, quant à elles, sont étonnements blanches, même pour un vampire, et squelettiques. Ses longs doigts sont terminés par des ongles ressemblants à du verre et extrêmement tranchants.

Passions : Le feu et les arts.
Signes particuliers : ses yeux et ses mains (voir la description)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Sigfrid Ibsen   Dim 31 Juil à 1:53

on va pouvoir rire eheh ^^

présentation validée

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
 
Sigfrid Ibsen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanguinaria Elixura :: [Gestion des Personnages] :: Présentation des Personnages-
Sauter vers: