Sanguinaria Elixura

Effacez vos rivalités, Serpents et Dragons...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Callisto McGraw

Aller en bas 
AuteurMessage
Callisto McGraw
Explorateur [Serpent]
avatar

Nombre de messages : 11
Clan : Serpent
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Callisto McGraw   Dim 31 Juil à 1:32

Nom : McGraw/De Lioncourt/De Grammont
Prénom : Callisto, Nausicaa
Surnom* : La Naïde Noire

Âge : 221 ans
Date de naissance : Un 12 décembre
Lieu de Naissance : Londres
Nationalité : Anglaise, et par les liens du mariage, elle est devenue une française

Histoire :

Il y a de cela 221 ans, lors d’une nuit d’un 12 décembre en Angleterre, dans les alentours de deux heures du matin, alors que la nuit noire était encore bien plus qu’omniprésente, que les étoiles et la lune brillaient haut dans le ciel, et que les flocons blancs de la neige tombait, les cris d’une femme, Carolina McGraw, réveillèrent toute la maisonnée. Enceinte de huit mois et demi, la jeune femme de 25 ans commençait le travail de son accouchement qui devait avoir lieu seulement dans une à deux semaines. La future mère eut toutes les peines du monde pour accouché de sa petite fille Callisto, que déjà, un autre enfant prévenait de sa venue. Des jumeaux, ou plutôt, des faux jumeaux étaient nés cette nuit là. Callisto avait pour frère Alfred.

Les deux enfants étaient nés dans une famille extrêmement aisée, qui avait des terres en Angleterre, et en France. Ils étaient choyés et aimés, ils avaient même grandis parmi leurs cousins de France, et ceux qui venaient des alentours de Londres, emplacement du manoir McGraw. Absolument rien ne venait perturbé la famille qui était aussi soudée que les deux doigts de la main. Jusqu’à ce jour tragique …

Alors que leurs parents étaient partis pour un bal costumé avec le restant de la famille, Callisto et son frère Alfred âgés alors de 12 ans, décidèrent de faire une petite tournée nocturne en plein bois qui se situait pas si loin de la demeure McGraw. Callisto était complètement apeurée à l’idée de désobéir aux règles, alors que son frère lui, était complètement excité de visité les bois en pleine nuit. Les hiboux, les serpents, les bêtes sauvages … et les loups. Alors qu’il aidait Callisto à grimper à un arbre, la jeune fille assista aux premières loges d’un massacre. Son frère se faisait dévoré par les loups sous les pleurs incessant de Callisto, la jeune fille en était terrifiée, et rien, ni même la lumière du jour ne pouvait la faire descendre de son perchoir. Ses parents ont du venir la cherchée, après avoir découvert leur fils à terre de l’arbre, à moitié défigurer, le corps complètement en sang, et la chair à vif.

Complètement bouleversée et emplie de tristesse, sa mère se laissa mourir dans son lit. Cette double perte fut pour la famille, terrible, qui commencèrent à se déchirer entres eux. Seule Callisto se taisait, depuis la mort de son frère elle s’était enfermée dans le mutisme le plus total qu’il soit. Son père, Charles McGraw, par désespoir décida d’aller s’installer au château de sa famille qui était bâti déjà depuis une bonne centaine d’année, période où les terre de France qu’il possédait ont été prises.

Là-bas, Callisto commença à reprendre peu à peu la parole, uniquement pour pouvoir s’intéresser à cette merveilleuse langue qu’et le français. Et puis, l’air de la Normandie lui changeait un peu de celui de Londres. Puis, lorsque la jeune Callisto eut l’âge de quatorze ans, elle apprit que son père entretenait une relation avec une certaine Elisabeth de Lioncourt, comtesse des terres voisines à celle de son père. Dés cet instant, Callisto commença à entretenir une jalousie sans pareille envers sa nouvelle mère qui l’avait obligée à porter son nom, et à subir l’attitude de ses affreux enfants.

Puis, comme l’une des plus grandes lois de France était de mariée les jeunes filles à leurs seize ans, la coutume voulut que Callisto fut unie à un homme qui était doux et attentionné, mais que Callisto ne pouvait aimé. Comme toute les jeunes filles mariées, ce soir elle, elle perdue ce qu’elle avait de plus précieux au monde, le droit d’être une femme ‘pure’, le droit d’être encore vierge. Mais le destin ne le voulait pas ainsi. Le matin qui succéda ce sacrifice fut pour elle dur, elle avait mal au bas ventre, et cela à cause de celui qu’elle avait épousé, un vieil homme de cinquante ans …

Mais, son mari ne le lui à pas amener que de la tristesse et du malheur, il avait aussi un fils, âgé alors d’une trentaine d’années, enfin. Il lui devait le respect, maintenant qu’elle était devenue sa mère, mais Callisto se comportait avec lui comme si il était un ami … Ils tombèrent même amoureux l’un de l’autre, et un an après qu’ils ne s’étaient découvert mère et fils à cause de son mariage avec le père de Victor, elle goûta aux lèvres froides et glaciale de Victor, et cette nuit là goûta aux plaisirs de la chairs d’un autre homme que son mari, leur passion était tel un brasier, et la violence de leurs ébats étaient des plus délicieux que Callisto n’avait jamais goûté, que la froideur effrayante du corps de son amant ne s’était même pas faite remarquée …

Puis, deux mois après cette nuit de folie, la belle Callisto eut pour la première et dernière fois de sa vie les nausées d’une femme enceinte. La semaine qui précéda les nausées de Callisto, elle avait passée une nuit dans le lit de son mari légitime, ce qui servirait d’alibi en ce qui concernait l’origine du père de l’enfant qui n’était autre que Victor. Elle vécut assez mal les premiers mois de grossesse, et n’avait pas dit à son amant qu’elle était enceinte de lui …

Une tout autre nuit d’hiver, d’autres cris vinrent percés le silence du château des De Grammont, un garçon naquit et atterrit dans les bras de Callisto. Cet enfant n’était pas vraiment désiré, car il lui retirait sa liberté qu’elle possédait avant sa grossesse. Une nuit pourtant, alors que l’enfant était resté avec son époux légitime, Callisto se retrouva depuis bien des mois dans le lit de son amant Victor, et elle lui avoua sa paternité sur l’enfant qui avait poussé son premier cri dans la chambre des époux. A ce moment, Victor qui ne voulait pas du tout de l’enfant, lui demanda une seule et unique chose, si elle voulait vivre à ses côtés durant toute la vie …

Callisto qui n’était encore au courant de rien, accepta, en ce demandant bien comment elle pourrait vivre tant de temps à ses côtés. Lors de cette même nuit, alors que Callisto s’était abandonnée pour la seconde fois dans les bras de son bel amour elle ressentit une chose que plus jamais elle ne sentirait désormais plus jamais, son sang chaud et doux à l’intérieur de son corps, ce même sang s’écoula sur cou doux de la jeune fille, et elle s’évanouie dans les bras froids de son amant. Voila comment elle était devenue en un seul mot Vampire …

Lorsqu’elle se réveilla enfin, elle eut une envie qu’elle n’avait jamais eut auparavant, mais qu’elle aurait désormais, tout le restant de ses jours, une envie de sang. Son amant lui offrit sa première victime, son mari légitime … Elle eut un peu peur au début de mal si prendre, mais lorsqu’elle planta ses crocs dans la chairs chaude de l’homme, elle ressentie une chaleur intense se propagé dans ses propres veines, le sang de son mari s’écoulait en un instant dans son corps, puis, il se refroidit. Callisto n’eut à ce moment, pas apaisée sa première faim, et juste à ce moment, son regard s’était porté sur son enfant …

Ses bras froids et tendres à la fois serrèrent pour la dernière fois le nouveau-né, qui hurlait à se faisant mordre par sa jeune mère. Au même instant, elle eut l’image de son frère se faisant dévoré par les loups. Mais lorsqu’elle abandonna le cou du bébé, il était trop tard, le nouveau-né était mort. Après cette nuit, elle se réfugia comme tous les vampires à l’ombre, loin de la lumière du soleil, où elle apprit tous les secrets de Victor …

A ce moment là, il lui apprit qu’il faisait parti du Clan des Serpents … Ainsi, les vampires eux même étaient divisés, et, lorsque Victor lui lança un ultimatum, elle accepta par amour de rejoindre ce Clan, et ils se rendirent dans la nuit dans la capitale, et mère du clan des Serpents. Ainsi, Callisto apprit à être un vampire digne, forte, et avec tous les pêchés qu’un vampire devait posséder, sexe, sang, et sadisme à tout bout de champs …

Description caractérielle :

Callisto est une jeune vampire très lunatique, vous ne saurez jamais sur quel pied dansez avec elle. Renfermée ou séductrice, vous serez étonnés de son comportement aussi changeant que le vent. Elle est sadique, et aime se jouez de ses victimes avant de ne plongé ses crocs dans leurs chairs tendres et chaudes. Sentir le sang couler dans sa bouche à pratiquement le même effet que le plaisir de la chair qu’elle s’offre assez souvent en guise de passe-temps. Si le camps des serpents n’était pas aussi strict avec les victimes, elle pourrait dévorer plusieurs dizaines d’humains chaque jours, mais elle sait ce contrôler, et passer pour une membre tout à fait modèle. Sensuelle et cruelle à la fois, elle se joue de son charme pour attiré ses victimes, ou bien passer des nuits entières avec eux ou bien des vampires.

Ayant un côté sadique, elle aime faire du mal aux personnes … Mais, lorsqu’elle est avec des vampires, elle essaie de ne pas trop s’attirer d’ennuis le plus bel ennui qu’elle peut ce trouvé, c’est un compagnon pour la nuit. Insensible, voila ce qui lui donne la force de faire du mal, là seule image qui pourrait la touché, c’est un garçon de 12 ans complètement torturé, et déchiqueté. Ou encore un nouveau né, mais cela lui fait beaucoup moins d’effets.

Description physique :

Devenue vampire à ses 18 ans, la naïade de la nuit à l’apparence d’une jeune fille de vingt ans à quelques détails prés. Callisto à les cheveux aussi noirs que le jais, avec quelques reflets lumineux lorsqu’une lumière se pose sur sa chevelure. Les yeux d’une couleurs noisette, et en forme d’amandes, lui donne beaucoup de charme. Un nez fin vient se perchez au milieu du visage, et de belles lèvres pulpeuses souvent recouvertes par du maquillage. Le teint étrangement pâle comparé aux humains, mais tout à fait normal pour un vampire est omniprésent, et en fait l’une de ses plus grandes qualités pour son physique. De taille moyenne, une silhouette parfaitement découpée et fine vient renforcé sa sensualité. Ses fines mains sont belles et douces, mais elles en ont tués plus d’un. Elle à une tache de naissance sur son omoplate droite, en forme de rose, mais depuis qu’elle est vampire, cette tache de vin est devenue noire, aussi noire que la nuit …

Passions : Callisto aime tout ce qui touche l’Angleterre, elle aime beaucoup jouer du violon, pour donné un air effrayant aux alentours, et elle aime beaucoup l’architecture, mais, elle préfère tout ce qui touche la ‘rivalité’ des deux clans pour les progrés des vampires, elle aime aussi tué et aussi se faire plaisir par n’importe qu’elle moyen …

Signe particulier : Est complètement déstabilisé par le simple fait de voir un jeune garçon mort, défigurer ou sanglant à en faire peur …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Callisto McGraw   Dim 31 Juil à 1:51

Présentation Validée !

tu peux jouer ! ^^

mais pareille, attention aux fautes d'ortographe

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
 
Callisto McGraw
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» callisto
» Breitling Calisto
» pour sissou et les autres... la callisto...
» Votre avis sur cette breitling?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanguinaria Elixura :: [Gestion des Personnages] :: Présentation des Personnages-
Sauter vers: