Sanguinaria Elixura

Effacez vos rivalités, Serpents et Dragons...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Karl Tötchenheim.

Aller en bas 
AuteurMessage
Karl Tötchenheim
Chercheur en Génétique [Dragon]
avatar

Nombre de messages : 30
Clan : Dragon
Date d'inscription : 20/08/2005

MessageSujet: Karl Tötchenheim.   Dim 21 Aoû à 2:17

Nom : Tötchenheim
Prénom : Karl
Surnom* : Steingeist / L'Ombre des Montagnes.

Âge : 340 ans
Date de naissance : Aout 1511
Lieu de Naissance : Mildhäusen
Nationalité : Bavaroise

Race : Vampire
Clan : Dragon
Rang : _

Famille : Karl perdit tres tot sa famille mortelle, massacrée par les saintes armées. Mais il a vécu plusieurs siecles dans les montagnes avec ceux de ses compagnons qui ont accepté de boire le calice impie. Par ironie, ils les appelle "ma Horde", en réference aux longues traques collectives dont ils sont coutumiers.


Histoire :

Hiver 1532


.La Contre-Réforme faisait rage depuis plusieurs décennies, depuis que les Princes catholiques de Bavière eurent décidé de punir les hérétiques qui osaient renier le Très Saint Père. Ils n’étaient plus qu’une dizaine, une dizaine de jeunes villageois réfugiés dans les montagnes, traqués par les hommes de Ludwig, qui arpentaient les Wildenstein à la recherche de ces derniers résistants.
Même leur meneur, le jeune Karl Tötchenheim, avait perdu la foi, depuis qu’à 16 ans il avait vu les représailles des Princes sur son village, celui ci mis à sac, les femmes violées par les soudards de la soldatesque, les hommes et les adolescents jetés du haut d’une falaise…Ils n’avaient pas d’illusions sur leur sort, meme s'ils reniaient leurs croyances… ce serait la torture, au mieux le bûcher…

Réduits au brigandage, leur destin changea lors d’une embuscade, lorsqu’ils tombèrent sur un vieillard, venu du Wurtemberg, qui se prétendait Docteur.
Au contraire des autres voyageurs, le vieil homme n’eut pas la gorge tranchée. Alors que Karl s’apprêtait à l’achever, quelque chose en lui le stoppa, comme un songe pernicieux, qui lui murmurait que sa victime savait quelque chose. L’homme le fixait en silence, mais Karl aurait jugé que c’était Lui qui oeuvrait ce murmure au creux de son esprit. Ses yeux le perçait d’un éclat métallique, un sourire insondable au coin de ce visage rayé par les années.
Cette nuit là, Karl épargna le vieil homme, faisant basculer sa vie du même coup.

Lorsque le vieillard repartit sur les petites routes des Alpes bavaroises, quelque chose avait changé… Les proies ne se cachaient plus, les rôles avaient changé…
Au cours des semaines suivantes, plusieurs patrouilles du Prince Ludwig disparurent dans les montagnes, sans laisser de traces. Un matin, dans une bourgade située dans les contreforts des Alpes, on retrouva un haut fonctionnaire dans sa chambre, mort, entièrement vidé de son sang. Alors que la peur commençait à distiller son venin dans toutes vallées de la Haute Bavière, les princes envoyèrent de nouvelles garnisons de mercenaires entraînés, afin de mettre un terme à ces sanglantes vendettas. Mais ces renforts n’arrangeaient rien, de plus en plus d’hommes continuant à disparaître. On supposait qu’ils avaient déserté, bien qu’aucun ne fut jamais retrouvé. Les rumeurs continuaient de se répandre et la terreur superstitieuse de gagner les troupes des princes catholiques.

Le 18 novembre 1553, les garnisons princières s’étaient réfugiées pour passer l’hiver dans le château du comte Grassenbürger, non loin du village de Bad Kohlgrub . Peu après minuit, certains villageois entendirent l’écho lointain d’une bataille et de cris déchirants la nuit. Lorsque certains des villageois, parmi les plus téméraires, osèrent pénétrer dans le fort, deux jours plus tard, ils ne trouvèrent que des corps. Les hommes avaient été crucifiés et vidés de leur sang. Du Comte lui-même,on ne retrouva que la tête.
Les princes cessèrent d’envoyer leurs armées. Deux ans plus tard, la paix d’'Augsbourg , signée par l’Empereur même, mit fin aux guerres de religion.

… Mais les légendes ne cessèrent pas pour autant. Et Karl Tötenheim n’oublia jamais le pacte qu’il avait conclu cette nuit là, avec le vieil homme, et qui lui avait révélé la Vraie Puissance. Le vieillard et lui avaient parlé toute la nuit et les nuits suivantes. Le jour, il dormait au cœur de leur refuge souterrain. La nuit, il initiait le jeune villageois à certaines pratiques que l’Eglise avait toujours condamné. Karl fut d’abord effrayé, puis intrigué et finalement fasciné par le savoir occulte qui lui était divulgué à chacune de ses entrevus avec le vieux savant.
Le dernier soir, le vieil homme révéla à Karl son secret le plus précieux, et lui fit Don de cette Immortalité tant désirée.

Avec les années, les légendes sur le Steingeist se perpétuèrent encore quelque temps , puis disparurent des mémoires, même si à plusieurs occasions durant les siècles suivants, certains villages des hautes Alpes disparurent brusquement, emportés par une forme de peste inconnue et fulgurante.

Au dernier siècle, alors que Karl écoutait l’écho des cris et des morts qui montaient des plaines, résultats d’une de ces boucheries si meurtrieres entre mortels meme, telles qu’aucun de sa race ne pourrait jamais les égaler, il fit un jour la rencontre d’un jeune général francais. Dans ses yeux, il lut le même éclat de folie meurtrière qui les avait animés, lui et sa bande, cette nuit funeste ou ils avaient pris d’assaut le château du comte.
Par la suite, ce mortel allait engendrer l'un des plus grand conflits , le premier à suivre, apres les Lumières, les lois de la modernité, et une série de carnages et de souffrances telles que Karl n’aurait jamais jamais pu lui meme l'imaginer, magré son gout du sang. Quittant ses montagnes avec les siens, il découvrit alors les progrès de l’Humanité, sa capacité à se détruire elle-même, et décida de prendre sa part du Festin.

Karl découvrit alors que le savoir occulte que le vieillard lui avait enseigné avait étendu ses racines grâce à la raison moderne, libérée du carcan religieux, et que les mortels le nommaient désormais sous le nom de Science.
Pendant plusieurs années, celui qu’on nommait l’Ombre des Alpes pratiqua une série d’expériences interdites , profitant du recul de l'Eglise, et étendit ses connaissances sur les arcanes de la vie et de la mort.
Lorsque le conflit prit fin, au grand dam du vampire, beaucoup s’exilèrent, d’autres furent rattrapés et subirent la guillotine pour leurs actes impies. Karl quant à lui, regagna ses montagnes et se fit à nouveau oublier.

Mais ces temps sont révolus, les plaines depuis longtemps maintenant n’ont connue la tourmente. A nouveau, quelque part dans le grand Nord, le Clan a réclamé ses services et son Savoir, et à nouveau l’Ombre des montagnes prend le chemin des plaines, le goût d’une soif lointaine sur les lèvres.


==================
==================
==================

Profil psychologique :

Karl Tötchenheim a gardé de sa jeunesse une certaine impulsivité , qu'il a toutefois appris à canalyser au cours de sa seconde vie. Son gout du sang se prononce surtout lors de ces chasses avec sa horde, durant lequel il peut alors pleinement laisser echapper sa soif de carnage , et ressentir ce plaisir de la traque, alors que lui meme fut durant ses premieres années une proie sans cesse harcelée/
Fasciné par les sciences occultes, karl a decouvert dans la génétique une nouvelle maniere d'accroitre ses connaisances des arcanes impies. Dans le meme temps , il voue une haine profonde à l'égard des religieux .

En dehors de ses montagnes, il conserve un calme affecté, legerement sur la defensive, bien que pret a s'en remettre a ses instincts si l'occasion se présente.

Description physique :

Karl a conservé une bonnne condition physique, bien que lui et les siens soient habitués à de grands festins et fassent preuve d'un gout prononcé pour la biere et la nonne chaire,, l'un des traits conservés de sa vie mortelle antérieure.
En dehors de ces périodes de ripailles, Karl conserve un regard aiguisé , parfois cruel, parfois teinté d'une etincelle de cynisme désabusé.

Passions : Ses deux passions sont la recherche et la traque, liant ainsi son gout du savoir et son gout du sang dans un meme appétit insatiable

Signes particuliers : une ancienne brulure sur la poitrine, signe d'une torture menée par un soudard ivre lorsqu'il avait huit ans.


======
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astarté De Frémont
|Admin|Chef des Serpents|
avatar

Nombre de messages : 93
Clan : Serpent
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Karl Tötchenheim.   Dim 21 Aoû à 11:46

C'est très bien. Wink

Fiche Validée. Bienvenue. Very Happy

_________________
Bois ce que t’offrent mes cuisses,
Une pluie de mensonges, un spectacle maudit,
Une poitrine qui n’a jamais nourrit.
Une Aphrodite pour des âmes mortelles
Jouant à cache-cache dans des rôles lubriques.


- Nightwish -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silver-tears.ca.cx/
 
Karl Tötchenheim.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calamagrostis x acutiflora "Karl Foerster"
» Graminées?Trouvé miscanthus le calamagrostis Karl Foerster
» [Expo] « Barbie & Ken » by Karl LAGERFELD
» calamagrostis Karl Foerster
» polymorpha et Karl Foester

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanguinaria Elixura :: [Gestion des Personnages] :: Présentation des Personnages-
Sauter vers: