Sanguinaria Elixura

Effacez vos rivalités, Serpents et Dragons...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poèmes de Finwen

Aller en bas 
AuteurMessage
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:27

Saïna

Saïna
Tu as répondu à ton instinct…
Mais tu es maintenant devenu un assassin…
Arrivera ce qui arrivera…
Tu n’es pas maître de ton destin…
A peine de tes pensées…
Tu ne comprends pas ce que tu as fait
Pourtant cet acte est bel et bien fait de tes mains
Tu te souviens… dans un rêve quelqu’un est venu te voir
Et t'a dit cette triste vérité
Qui dans cette réalité
Te semblait dénuée de sens et te donnait du désespoir.
A présent, conte-moi ce qui t’es arrivé
Moi-même je ne le sais pas…
Alors expliques moi ta vérité…
"Tuer pour vivre, vivre pour tuer "


Arrow à l'origine, ce petit poème est un dilaogue entre deux personnages du nom de Saïna et Finwen que vous pouvez lire ici

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:27

Aglanar & Aglanen
Jamais auparavent elle n'avait été aussi belle
Rivalitée surprenante face à son opposé
Rien sur le royaume n'égalait la beauté de leurs sombre ailes
Du règne de ses gardien jamais personne n'avait abîmé leurs forêts.

Ah ! Comme la souveraine regrette le temps d'Aglar
Comme elle avait été triste après la mort de Turnen
Mais d'autres personne aimée d'elle ont péri non loj d'Aglanar
Et les deux forêts n'ont que trop souffert du règne de la magicienne.

Mais elle a su se racheter et elle leur a redonner vie
Protégées par chaque race de dragon
de qui elles tiennent leur nom,
elles savent à présent donner au royaume un semblant de paix et d'harmonie

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:28

on passe aux choses sérieuses à partir de celui-ci :

Ma Rose Noire
En ces jours paisibles de paix et d’amour,
Existait une personne étrange et méchante
Qui aimait la nuit et ne sortait pas le jour.
Son cœur était noir, cachant une plaie béante…

J’essayais de comprendre ce qu’elle pouvait penser
En m’immiscent dans ses lointaines peines
Mais sa blessure était trop profonde, peu soignée
Son seul médecin étant les ténèbres.

Rien n’était plus beau qu’une rose noire,
Rien sauf ma chère et étrange amie
Mais en cette nuit noire et défunte, elle partie
En silence, sans que je ne puisse la voir.

Mais malgré tes sombres pensées,
Tu était belle à mourir, telle une rose noire,
Je t’ai trop peu connu, et pourtant je t’aimais,
Mon ange noir, ma rose noire…


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:28

A Julien :

Dernier Mots
Il m'arrive de te détester
Et même parfois
De te tuer.
Je te déçois ?

Je t'ai donné mon peu de savoir,
Je t'ai confié mes plus lourds secrets
Tu es même capable de comprendre mon désespoir
Et cela, même si je veux le cacher.

Ce qui est le plus important pour moi
C'est que toujours tu me comprennes
Car tout au fond de mon coeur, crois-moi,
Ca fait longtemps que je t'aime.

Mon sens de l'amitié est tellement fort
Que même si tu m'arrache mon bonheur,
Je te défendrais encore et encore
Jusqu'à ma mort peut-être, jusqu'à mon heure.

A mes yeux, ma vie est moins importante que le tienne
Car sans toi je ne sais ce que je vais devenir
Alors, d'avantage il faut que tu me comprennes
Sinon je sens que je vais en finir.

Pour toi je dois peser lourd
Pourtant on m'interdis d'alléger mon poids
Ma seule excuse s'est qu'en retour,
Pour t'aider je ferais n'importe quoi.

Oh non ! je n'en peux plus de cette vie !
J'ai trop l'impression d'être un fardeau,
Je ne sais même plus si tu sera triste, mon ami
Maintenant, hors de moi, mon sang coule à flot...


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:29

A Cécile :

A toi, mon amie…
Tu m’as aidée, tu m’as presque sauvée,
Mais aujourd’hui, je n’en peux vraiment plus.
J’aimerais tant échapper à ta vue
Pour que tu ne me demandes de rester

Je sais bien que je vais te décevoir
Mais je t’en supplie ne pleure pas pour moi
Car je ne pourrais atteindre mon trépas
Si pour moi ton cœur se laisse choir

J’ai été heureuse en ta compagnie,
Mais il y a une fin pour tout, tu le sais
Même si tu ne veux pas, je le fais
Je vais faire en sorte que tout soit fini.

Vraiment, je ne pouvais plus supporter,
Cet état qui pour toi était déprimant,
Et l’indifférence, depuis si longtemps
Que ma famille m’a trop souvent portée

Et rassures-toi, je ne vais pas souffrir
Les veines coupés, je vais justes m’allonger
Telle la princesse que je n’ai jamais été,
Digne et fière de pouvoir enfin partir.

Saches que tu as beaucoup comptée pour moi,
Tu as égayée la fin de ma vie.
Dans mon cœur, tu as été une grande amie
Tu l’es toujours, voir encor plus, crois moi.

Mon esprit à enfin quitter mon corps
Et maintenant, je sais que c’est certain,
Je te manque et tu me manques, c’est la fin,
Mais je suis heureuse, c’est si beau la mort…

Mais n’oublie jamais ceci, mon amie :
Jamais…
Jamais je ne pourrais t’oublier.
Merci


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:30

Pardonne-moi

La vie, la mort, tout ça n’est que mensonges
La mort n’est que le début d’une vie
La réalité devient un songe
Pour moi, l’inexistant est le Paradis.

On s’obstine à s’effrayer de la mort
Mais en vérité, c’est une très belle chose
La vie qui s’échappe de notre corps
Et enfin, pour toujours, on se repose.

Même si vous ne le voulez pas, tant pis,
Cela fait longtemps que je me retiens
Ce soir, étendue sur mon lit,
Je partirais peut-être pour le lointain.

Le sang va encore couler à grand flot,
Ce sera le mien, ne m’en voulez pas.
Et puis nous nous retrouverons bientôt,
Dans la vie qui commence dès le trépas.

Adieu, toi qui m’a si souvent aidé.
Ne m’en veut pas, ça me ferait mal
En tant qu’ami, je t’ai beaucoup aimé
Pardonne-moi si je quitte si vite le bal…

Pardon, mon ami….


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:31

À Merildoll :

L’immortalité

Depuis toujours, c’est l’immortalité
Qui est considérée comme un cadeau des Dieux
Un cadeau qu’ils utilisent pour vous remercier
Mais en réalité ce n’est qu’un jeu.

Ce ne sont que de pures égoïstes
Ces Dieux qui, là haut, n’ont que faire de votre vie
C’est pourquoi, jour et nuit, il faut que je résiste
Pour ne plus succomber à cette envie.

Car je ne suis qu’une pauvre mortelle
Mais maintenant j’ai réalisé mes rêves
Je n’ai pas envie d’attendre dans cette ruelle,
Et je n’accepterais aucune trêve.

J’ai dit adieu à tous ceux que j’aimais
Et maintenant je t’ai rejoins en ce beau lieu
Comme dans le plus beau des rêves tu va me tuer
Je ferais pareil, pour rejoindre les cieux.

Je t’ai tué, tu m’as tué, parfait
Je souhaitais depuis longtemps mourir par ta main
Et je crois que tu aussi tu le voulais
Et puis, nous nous reverrons demain…

Pour toujours cet instant sera figé
Dans nos deux cœurs qui maintenant reposent en paix
Pour moi, c’est la l’immortalité : un instant
L’instant où notre sang s’est écoulé…


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:32

lié à 'l'Immortalité' :

Ma promesse

Quoi qu’il arrive, je te rejoindrais
Même si la vie m’intéresse quelque peu.
Tout ce que je sais faire, c’est me plaindre.
Mais avec toi mon destin est toujours heureux.

Comme promis, je t’accompagnerais en enfer
Rencontrer le roi Belzébuth
Sans toi je ne sais ce que je pourrais faire
Maintenant au grand jour est mis mon but.

Alors de toutes mes forces je vais t’aider
Bien que j’ignore encore ce que je dois faire.
Mais j’ai bien dit que je te rejoindrais
Mes promesses ne sont jamais des paroles en l’air.

Le suicide comme « l’Immortalité »
Et une chose que je considère comme la plus belle
La souffrance atteindra son apogée
Et la libération n’en sera que plus belle.

Si tu acceptes de me donner la mort,
Et que je fasse de même, nous mourrons ensemble…
La Libération sans aucun remords
Mais d’avance et rien que d’y penser, j’en tremble.

Cela dit, je ne change en rien ma promesse
Mais j’aimerais mourir par ta propre main
Que l’on meut ensemble comme de dignes princesses
Soyons heureuse pour notre lendemain !

Un lendemain en enfer, un vrai lendemain…
Ma Rose Noire, je te guiderais de ma vie…


Finwen
A ma Rose Noire (Merildoll)

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:32

Mariage des Ténèbres

Père de mes doux et ténébreux rêves,
Amènes moi jusqu’à toi, je t’en supplie !
Je ne sais exactement ce qu’est une trêve
Et pour l’apprendre je t’offre mon humble vie.

Tu as passé ta main sur ma gorge,
Je t’ai laissé faire connaissance avec mon corps.
Si fort mon cœur palpite, sèche est ma gorge
Tu as accepté de m’offrir la mort.

Maintenant, le poignard dans tes douces mains
Tranche ma gorge et transperce mon cœur
Je suis prête pour notre sombre lendemain,
Bois mon sang, emportes moi dans la mort.

Sur mon corps, de ma gorge et de mes veines,
Comme je le voulais le sang coule, coule, coule.
De plus, tu me veux moi comme ta propre reine
Dans ce pentagramme de sang, ma vie s’écoule…

On m’a trouvée sur un autel sanglant,
Les yeux clos, vidée de ma douce vie,
Une dague dans la main, vidée de mon sang,
Mais j’ai souhaitée cela toute ma vie !

Je suis mariée à toi, Dieu des Morts !
Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:33

Injustice

Je n'avais plus pleuré depuis longtemps
Je ne connaissais plus la tristesse, la pitié
Mon monde n'était que fête parmi le sang
Mais je suis sombre depuis que je t'ai rencontré.

Tout d'un coup je ne souhaitais qu'une chose
Pour cela j'étais prête à tout, prête à mourir
J'y pense encore quand je me repose
Tout ce que je souhaitais, c'était ton sourir

La chaleur de tes bras et de ton corps
La joie de respirer ton parfum ennivrant
De tout cela j'en voulais plus encore
Je ne saurais dire si je regrette maintenant.

Grâce à toi j'ai appris autre chose :
On ne combat pas l'amour avec des armes
Ni même des mots mais avec des roses
Elle savent tout guérir et nous rendent calme.

Après des jours qui m'on paru cents ans,
Tu es finalement venu à mes côtés
Je t'ai attendu pendant si longtemps...
Mais ton corps, c'est la mort qui a pu le gagner.

Elle n'avait pas le droit...

Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:34

A Julien :

Détermination

Etre joyeux peut cacher une grande peine,
Une envie de disparaître, de s’éclipser.
En souriant cette idée deviendra vaine
Mais depuis des jours elle n’a cessé d’empirer

La lune, les cascades, les rivières et les plaines,
La terre et le ciel, ils pleurent tous avec moi
La nuit, les épées et les coupes sont pleines
De mon rouge sang qui éclabousse les toits.

D’autres sont plus tristes, il y a toujours pire
Je devrais me taire, on ne doit pas se plaindre
Je dois sourire, vivre, et non mourir
Mais vous êtes la, alors je ne dois rien craindre.

Ni la vie, la mort, l’oubli et l’insouciance
Tu es là, je ferais donc comme tout le monde
Je ne suis qu’une idiote déprimée, j’en aie conscience
Contre mon gré je dois rentrer dans la ronde.

Je ne tiendrais pas, c’est une chose certaine
Mais je ne vais certainement pas fuir
Fierté ou humiliation ? Ces pensées sont vaines,
Pour un ami comme toi, on n’hésite pas à sourire.


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:35

Naissance d’un vampire

Mes mains sont écorchées, ensanglanté
La terre est retournée, la pierre cassée.
Sous le crépuscule une âme reprend vie
Son corps reprend des forces sous son cri.

La première vision pour le nouveau-né :
Sous ce voile noir, un doux cerisier.
A ses côtés plusieurs âmes reposent
Là où on a posé quelques roses.

Il n’a pas eu de famille pour sa mort.
Seul il disparu, seul il est encore.
Pas une seule femme ne sera attirée
Sans une seule peur, bien qu’elles seront comblées.

Par le sang et la chair, ainsi il vie.
Lorsqu’il mène une femme dans son lit
Il connaît d’avance le plat du jour
Et il aime dire que la vie suit son cours…

Il ne meurt jamais mais il donne la mort.
La fatigue ne lasse pas son beau corps
L’éternité a fait de lui son mot d’ordre
Il fallait juste qu’il sache mordre…

Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:35


(L'écrivain by Gerene33)

L'ange délaissé

Je n'ai pu voir devant tes yeux
Qu'un magnifique voile d'argent pur
Une nuance de la nature
celle qui tout doucement se meut.

Elle a jailli de toute part
Cette clarté venu d'ailleurs
Je sais que lentement elle se meurt
Tout comme toi soudainement tu pars.

Je n'ai jamais vu un ange
Avec des ailes aussi noires
Avec tellement peu d'espoir
Que je ne peux que te laisser
Comme tu le souhaite t'échapper
Pour pouvoir te trouver, mon ange.

Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:35

†Abandon †



Depuis une semaine, je n’arrive plus à parler.
Peut-être faudrait-il que je me mette à chanter
Alors que j’ai encore plus envie de crier,
Pourtant, depuis une semaine, je ne fais que pleurer…


Mon cœur est appelé par ma pluie d’été
Il se sert d’émotion au moindre de tes reflets
Que l’eau de mes nombreuses larmes me soumet
Je suis attirée par ta froideur, par ta beauté…

Pourtant, tu continues à me repousser,
Alors je viens à toi, sans que tu ne me l’aies demandé.
J’impose mon dernier voyage dans le passé
Et enfin tu me prends dans tes bras, pour m’abriter.

Mon cœur est complètement déchiré
Je l’avais dit, je me suis abandonnée
Aux mains de la tristesse, comme je hais
Ce monde que j’ai tant envie d’assassiner !

Je ne veux plus entendre ces violons pleurer
Alors que je vous ai enfin, et pour toujours, quitté.
Venez, devant ma fidèle amie, me saluer !
De fond de mon sommeil, je vous rendrais votre baiser…

Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:36

†Faiblesse †

J'ai tant envie de hurler
Cette douleure trop profonde
qui, en moi, est encore encrée.
J'ai envie de quitter ce monde.

Je refuse la faiblesse,
Tout autant que je me hais.
Je me sens l'ombre d'une traitresse
Car j'ai besoin de me tuer...

Toutes mes folies me reviennent
Ma main caresse la lame.
J'entends ces phrases, les miennes,
Qui tentaient de laver mon âme.

Quelques pensées me fnt trembler
Le froid tranchant est sur ma peau
Et soudain la peur vient me frapper
Garce qu'elle est, dans mon cerveau.

La coupure est profonde et nette
Elle m'arrcahe un cri de douleur
Et la crise d'angoisse me guette
Alors que je perce mon coeur.

Je deteste autant de faiblesse,
D'atachement à cette vie,
Ma main tendue à la tristesse
Et ce cri déchirant la nuit.

Leurs coeurs se doutaient de cela
Mais personne ne pensait me voir
Baignant dans mon sale sang ingrat
Que j'ai purifé en ce soir...


(Pour moi, une promesse devait
Être tenue quoiqu'il arrive
Pourtant c'est moi qui vient d'échouer
Et qui part à la dérive...)

Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:36

Comme un roi détrôné

Je t’aime et toi tu m’ignores
Comme un Seigneur qu’on implore
Et tu restes totalement indifférent
Quand tu vois ta beauté que j’admire tant.

Tu es un seigneur qui règne en maître
Et tu m’as détrôné comme un maître
Moi qui avait eu trop confiance
Dans la garce que je suis, qu’elle chance

Continue à m’ignorer
Jusqu’à ce que mon cœur t’ait oublié
Car je ne trouverais mon repos autrement
Qu’en te sachant totalement indifférent

Pourtant qu’aurai-je aimé,
Pour réussir à te détrôner,
A faire et à me regretter
Des choses que je ne saurais supporter ?

Je t’aimais et toi tu m’as ignoré
Comme un Seigneur qu’on a imploré
Et tu resteras totalement indifférent
Quand tu verras ta beauté que j’admire tant.


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:37

Douleur

Fond de toile noire, étoilée,
Sur un paysage d'hiver balayé,
Je me pose, la face sur l'oreiller
Et supporte la douleur de mes veines tranchées.

Je n'ai pu supporter ses longs doigts blancs,
Son visage pâle si attirant,
Une aura qui me donne un sentiment
Si amoureux qu'il est terrifiant.

Tu n'as vu de moi qu'une nourriture
Répondant à ta si belle nature,
Que j'envie, belle et obscure.
Mais mon âme est souillée d'injure !

J'avais tant de choses à apprendre,
Mais jamais tu n'as voulu me tendre
Ta main glacée que je voulais prendre,
Caressant ta peau froide et tendre.

Je ne serais jamais comme toi,
Parce que jamais tu ne voudras de moi.
Cette situation m'a retiré toute joie,
Plongeant dans les abîmes et la destruction de soi.

Ma lâcheté est une cruauté.
Et c'est dans le silence le plus complet
Que je laisse mon âme s'envoler
Vers un Enfer bien mérité...


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:37

Fly Away


You go straight to hell,
We don’t even ask
Everything snaps, even our nerves
Even thought you’re the one who suffers like an asshole.

She’s screamed
You spit your scrams out
There’s a lot of people here
And their feelings aren’t mine.

I wanna go up there and hit you
Cause you weren’t allowed
You should’ve come to talk me
I would’ve told you about this place.

I would told you about it
Every hour, day and night,
Until you’re disgusted about it
Go on walk, walk and run !

I would say go the Hell,
I would say go the Die...
I wanna otrown in the sea
And escape from my body.

Is this really what you wanted ?
Eternal suffering, that’s what you got
Did you really think about that when you were leaving ?
But you really don’t understand !

I believe in this asshole of a God
Even if it’s hatered I’ve got for him
Can’t you see the suffrance in my eyes ?
And this tear dripping down my cheak ?

You could have told me about it
I hate you, think about me !
My heart is brocken...
It’s crying because it can’t see you in front of me.

Go on fly, fly and bring me
To the land of sufferance
Never mind, wether I’m with you or not
If, finaly, I’ve abandonned my beliefs.

Go on fly, fly away and bring me...


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:38

‡ I was waiting for you. ‡

The moon accepts our life,
this difference,
which slowly consumes us,
lives in a lot of things,
you're inferior.

My mortal love,
reborn from your state,
this moon envies you,
the earth was waiting for you.

Psychic vampire,
from your black intentions,
take me away with you,
and death will start again.
Come back to life,
bring me to death,
we all hope,
to create chaos.

My mortal love,
reborn from your state,
so that terror rules,
hatred and blood.

This moon envies you,
your mortal power,
Come back to us, to me.
I was waiting for you...

Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:38

† Au son d’une flûte †

Un souffle ; un son ; une note aux portées de l’argent
Et d’une douceur à vous transpercer le cœur
Que vous vous enfoncez dans le fauteuil
Et que vous en oubliez le temps.

Fuite non logique de quelque chose
Que moi même ne saisie pas, plus ;
Mon amour se reprend pour cet ange déchu
Alors que tombe le dernier pétale de rose.

Je ne comprends plus rien depuis longtemps
Je n’ai plus envie de chercher
Mon esprit est las, fatigué
J’ai besoin de repos parmi ce chant.

Déjà la dernière note s’élève
Oh ! Satan de mon amour, crois
Que tu t’échappes déjà entre mes doigts ;
Je ne supporterais pas que cela s’achève !

Tournes ta merveilleuse épopée
Ne me laisse pas languir ainsi
Oh qu’une âme à ma vie
Ne m’empêche de rester si sidérée !

La danse reprend enfin
Et cette fois elle m’emmène si loin
En son cœur lointain
Et si, soudainement, c’était la fin ?

Je me surprends sur mon lit
A espérer te retrouver
Oh ! Amour, Satan de mes souvenirs
Dans un dernier souffle à la vie…

Je te demande ce que tu ne sais pas faire ;
Je ne sais plus ce que je veux…
Je veux oublier ce troublant jeu
Et que toutes ces voix enfin se taisent


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:39

† Absurdité †

"Dans ce lieu où règne l'interdit
Je m'élance, tranquille ;
Je déroule là mon défi
Devant leurs yeux où rien ne brille."

Ici, dans leurs yeux clame l'étonnement
De me voir vêtue ainsi
D'exécuter ces gestes inconscients ;
Alors que j'affronte avec facilité l'interdit.

Je déroule ce qu'ils me croient incapable de faire,
Je leurs cache mes larmes salées
J'applique ce qui est cher à mon coeur
Et je les menace de m'en empêcher.

Le chahut à amené le reste,
Je les aurais bien pris avec moi.
Alors que j'exécute mes derniers gestes
Avec une violence qui ne fait mal qu'à moi.

Le feu prend là où j'ai dansé,
Il écrit le nom de mon aimé haï
Mes larmes venants à toi se sont résignées
Et devant leurs yeux apeurés le coup est parti.

Mes larmes sont maintenant de sang
J'ai échoué et je doute que vous sachiez,
Moi qui pensais mon malheur assez grand,
À quel point, à quel degré je me hais.


Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Maaya la Lune Noire
|Admin|Chef des Dragons|
avatar

Nombre de messages : 240
Clan : Dragons
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   Dim 28 Aoû à 22:43

Flots indécis

Et si ce sang jamais ne partait,
Et si ce sang toujours nous restait ?
Pour que mes larmes ramènent
Une flaque vermeille qui coule sans gêne.

J’avais juste besoin de toi, de vous
Pour oublier ce qui m’empêche de tenir debout
Pourquoi tout d’un coup il fait tout noir ?
Pourquoi tout d’un coup je n’arrive plus à voir ?

Haine, vous ‘avez attrapé, agrippé
Surtout eux, en fait, ils m’ont fait plonger
Dans mes abysses infernales, tête la première,
Dans ma mer de larmes, tuyaux sanglants ouverts.

Depuis combien de temps cela était parti ?
Pendant combien de temps avais-je voulu rester en vie ?
Tout serait si douloureusement fini, terminé
Mais mon cœur contradictoire m’interdit de m’en aller.

Loin de vous, loin de vos paroles, je veux partir
Ne plus entendre vos sarcasmes, vos yeux, je veux mourir.
Mais je hurle à pleins poumons, pour toi.
Je ne peux pas partir, dis-le moi…

Dis-moi tes sentiments, ce que tu ressens
Tout ce que tu as sur le cœur, impulsivement
Je dois être si énervante à douter ; de qui ?
De moi, bien sûr, ici c’est moi la harpie.

Je tremble aux pensées d’un simple baiser
Que malgré toute ma volonté je ne peux te donner.

Sur cette boîte vernie j’accepte les chrysanthèmes
Mon dieu si tu savais comme je t’aime !

Finwen

_________________
~¤Oslo tu es triste Lorsque ton miroir se brise
Le silence traite ultime Innonde tes forêts De sons intimes
Verdoyante Demeure ta nature
Où nous pouvons marcher En admirant tes sépultures
Admirable écrin préservé Cache-toi de l'inhumanité¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finwen.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes de Finwen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes de Finwen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mauvaise herbe
» Cardamine des prés
» Un peu de poesie: Pour la première fois au Maroc
» Poème les Lilas
» [Livre/Roman] "Sa Majesté des mouches" de William Golding (1954)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanguinaria Elixura :: [Hors Jeu] :: La Plume Sanglante-
Sauter vers: